Notre réponse raciste et futuriste européenne

Source de l’information : Democratie participative

S’il y a bien une chose que génère la démocratie, c’est de réduire la vie d’un pays à une succession de polémiques pré ou post électorales sur des questions sans intérêt. Il n’est que de lire la presse française – ou occidentale – pour être frappé du néant absolu de ce qui s’y dit. Pire, avec la désintégration anarcho-nihiliste actuelle, des sujets comme le « manspreading » ou le bien-être des nègres deviennent centraux dans les discussions publiques.

Inutile de dire que ce que l’on qualifie habituellement par « extrême-droite » est le dernier carré du démocratisme en France. Il y a longtemps que la techno-structure française a bazardé ce mythe aux ordures, sauf bien sûr pour ce qui concerne les besoins de sa propagande en direction des masses. Le mythe démocratique reste bien vivant aux abords de ce que l’on qualifie très abusivement de « droite nationaliste » où l’on se prend à rêver à une sorte d’insurrection populaire de masse.

Aucune révolution n’est le fait des masses : elle est le fait d’une avant-garde révolutionnaire déterminée à détruire ses opposants.

Il est donc urgent de balancer cette vieille putain qu’est la démocratie et sa gonorrhée qu’est la république pour enfin se focaliser sur ce qui importe : une révolution autoritaire et raciste continentale. Lire la suite

Le mythe totalitaire de l’égalité, cause première du génocide blanc et premier débilisme à démonter

Le premier et le plus grand menssonge qui détruit la Race blanche est celui de l’EGALITE. C’est le principe fondamental premier en lequel croient pratiquement uniquement les Blancs. Ce mythe a premièrement été développé sous l’influence de l’Eglise, puis la Révolution qui prêche que tous les hommes auraient la même valeur et par conséquent les même droits. Le mythe provoque de l’empathie, de l’amour de l’autre, qui donne envie de croire que l’autre devrait être au moins aussi bien que nous puisqu’il est notre égal et par conséquent, y a droit. Croire en ce mythe ne fait pas de mal face à la réalité qui ne fonctionne pas. Abrité que l’on est par le confort et la richesse moderne. On croit que l’on peut contrebalancer le problème de déficience d’égalité avec encore plus de moyens jusqu’au jour miraculeux où nous réussiront tous de la même manière.

Le mythe de l’égalité est le premier et l’unique mythe que nous devons détruire dans les esprits des Blancs. Quand on comprend que l’egalité n’est pas pas possible et pas naturelle. Alors, tous les autres principes qui reposent sur l’égalité s’écroulent, l’aide humanitaire, l’impôsition plus forte pour les riches, etc. C’est tout le système basé sur le fait que « tout le monde a droit » qui s’écroule.

Le Christianisme, le Communisme, l’Antiracisme sont basés sur la clé de voûte du MYTHE EGALITAIRE. Quand on comprend qu’une femme n’est pas comme un homme. Qu’un Aryen n’est pas comme un Indien. Qu’un débile n’est pas comme un intelligent. Qu’un Chef n’est pas comme un subalterne. On comprend alors que nous n’avons pas les mêmes DROITS. Cela, tous les parasites assoiffés d’aides sociales le savent, et les Juifs aussi, c’est pour cela qu’ils s’efforcent d’entretenir au maximum le mythe. Pour que les Blancs continuent de travailler pour eux. Les Blancs sont les esclaves qui paient le mythe de la société égalitaire !

Nous avons cependant un outil de propagande énorme dans ce combat pour la destruction du mythe totalitaire egalitaire, c’est la diminution des Blancs. Paradoxalement l’appauvrissement et l’autodestruction des pays blancs qui croient en l’égalité des hommes ; va tuer tous les blancs qui continuent d’adhérer au mythe, et sauver tous ceux qui se seront organisés contre l’égalité, sous n’importe quelle forme qu’elle puisse prendre. Que ce soit au sein du bloc de Visegrad, en Russie, ou ailleurs dans le monde. Tous les blancs qui savent que tous les hommes de cette planète ne sont pas égaux vont survivre au suicide collectif organisé par les Gouvernements d’occupation sionistes implantés partout avec le soutien de l’Empire américain.

 

Avancée du génocide en Californie

Les blancs sont déjà minoritaires en Californie, ils seront minoritaires aux USA vers le milieu du XXIème siècle. Il intéressant de noter que la dégénérescence de l’Europe de l’ouest a rattrappé les USA, et que le basculement démographique arrivera au même moment. En Europe cependant, les nouvelles élites bougnoules imposeront plus probablement la charia étant donné la proportion de muzz, leurs congénères d’Amérique ne viendront certainement pas « libérer » l’Europe comme à la 2ème guerre… Au contraire, le Blanc est une saloperie à abbattre selon Hollywood. Coupable de tous les maux du monde. Pourquoi en serait-il autrement dans les cervaux prédateurs des races parasites.

Si l’on en croit les journaux de ZOG, grâce à ces millions d’immigrés, les USA éviteront le déclin, les services sociaux, les services de santé, le système éducatif, l’armée, et le pays seront beaucoup mieux qu’aujourd’hui, tous ces génies créront quantité d’inventions, de science, et de technologie qui emporteront le monde vers le futur et les USA vers la prospérité.  Et tout le monde vivra au paradis Amen.

En vérité, le futur sera comme en Afrique du sud actuelle, avec des hordes de bougnoules criminels, des quartiers sécurisés, des maisons bunkers, des écoles privées, une police retranchée sur les points vitaux à protéger laissant à l’abandon le reste du pays, des taxes et des impôts insoutenables, une corruption sans limite dans les administration remplis de métèques, des cliniques privées, des hôpitaux publics crasseux remplis de bougnoules plus proches du marabout que du docteur pour les moins riches.

Tout cela jusqu’au moment où, du fait des événements climatiques extrêmes, la guerre éclatera, quelque part dans le monde. Les blancs auront alors l’occasion de se rassembler et fonder des pays acceuillants pour leur race.

Apocalypse démographique annoncée en Afrique

Source de l’information : Fdesouche

Les prévisions des démographes sonnent l’alerte : la population du continent africain devrait doubler d’ici à 2050, quadrupler d’ici à 2100. […] La population de l’Afrique, estimée à 140 millions en 1900, atteignait un milliard d’habitants en 2010. Elle en comptera 2,5 en 2050 et plus de 4 en 2100, selon le scénario moyen des projections des Nations unies. Un humain sur six habite aujourd’hui en Afrique. En 2050, ce sera un sur quatre, et plus d’un sur trois en 2100, selon ces mêmes projections.