Vote du Parlement de l’UERSS pour l’invasion massive de toute l’Europe

Le parlement de l’UE a voté aujourd’hui à une écrasante majorité pour punir la Hongrie de Viktor Orban sous prétexte que refuser la répartition sur tout le continent de millions de métèques fraîchement immigrés serait interdite aux membres de l’UE. Paraît-il que cela ferait partie des « fondamentaux de l’UE ». Tous les députés européens de l’extrême gauche à la droite dite « conservatrice » ou « libérale » ont massivement voté contre la Hongrie. Sebastian Kurz, l’Autrichien en tête. Celui-là même qui était présenté par le Système comme presque un Néo-Nazi de l’extrême droite autrichienne… Dire que ce fils de putain faisait à Orban de grands sourires alors qu’il lui serrait la main, louant son « allié » de l’Est contre l’immigration. Il faut croire qu’il a reçu ses trentes deniers, après son récent voyage en Israel… Dans le même temps, la Suède, complètement envahie par des millions de métèques, a voté à 20% pour le seul Parti politique prônant un « contrôle » de limmigration ! 20% alors que leur pays est pratiquement à moitié colonisé par l’Afrique et que dans 20 ans il ne restera plus de suédois pour encore voter quoi que ce soit d’autre que la loi de l’Islam. Lire la suite

Fin de l’Amérique blanche en 2033 – les chiffres officiels de l’immigration aux USA

Source de l’information : Recensement fédéral de la population américaine

C’est fait, c’est officiel, le bureau des Etats-Unis d’Amérique des statistiques a publié les dernières données de la démographie pour la plus grande « Démocratie » multiraciale du monde. Le plan avance bien ! Comme si c’était la chose la plus normale du monde, le Bureau des statistiques nous annonce avec beaucoup de sobriété les chiffres indiquant que les USA cesseront d’être un pays blanc en 2030 et que le Grand remplacement devrait être total d’ici à la fin du siècle.

Mais voyons déjà les résultats pour 2060 ; dans 42 ans.

Les chiffres sont indiqués en milliers d’habitants*

Actuellement les Etats-Unis d’Amérique ont 324 millions d’habitants, ils auront plus de 400 millions d’habitants en 2060. Essentiellement du à l’immigration.

En 2060, les Américains de race blanche seront 179 millions sur 400 soit une minorité de 44% des américains. Face à 28% de mulâtres d’Amérique du sud, 15% de noirs, 11% de jaunes, 6% de métis de toutes races.

La population sera aussi âgée. Plus de 25% au-delà de 65 ans. Exactement comme le Japon d’aujourd’hui. Mais beaucoup plus « jeune » que les autres pays comme ceux de l’Europe. Le vieillissement est calculé sur l’ensemble de la population américaine. Mais en vérité l’immense majorité du vieillissement sera le fait des américains blancs qui font beaucoup moins d’enfants que les autres races et qui en 2060 seront proportionellement plus vieux que ceux des autres races et auront donc un stock de femmes en âge de procréer proportionellement plus faible en 2060.

Ainsi, on remarque que les Blancs en 2060 seront 44% des Américains, mais seront responsables de seulement 37% des naissances. En comparaison, les mulâtres d’Amérique du sud formeront 28% des Américains mais seront responsables de 32% des naissances. Les noirs 15% avec 16% des naissances. L’immense majorité de l’augmentation de la population Américaine sera dès 2030 due à l’immigration massive à un rythme soutenu depuis le début du siècle de 2 millions d’immigrés par année (toutes races confondues).

En 2060 la proportion de Blancs en Amérique sera certainement moindre que les 44% calculés. 1. Parce que beaucoup d’arabes sont comptés commes des personnes de race blanche (il n’ont pas créé de catégorie « arabe »). 2. Parce que ces statistiques sont faites sur les déclarations libres des gens, et que beaucoup de Sud-américains se considèrent comme de race blanche alors qu’ils ne le sont pas.

Par rapport à l’Europe, les USA n’auront quasiment pas de problèmes avec les musulmans. Ils représenteront environ 5% des américains à cette période contre 3% aujourd’hui. En Europe de l’ouest on sera proche des 20 % selon le Pew Research Center.

[Europe Résistance] La Russie résiste encore à la société de « l’Ouest »

La réélection de Vladimir Poutine comme Président de la Fédération de Russie garanti que l’actuelle politique russe ne changera pas dans le futur proche. Le Gouvernement russe ne défend pas notre race, il est passif, et cela le rend coupable. Cependant, il n’est pas actif dans la destruction de notre race ; au contraire de l’immense majorité des Gouvernements de pays blancs, tous situés en Europe de l’ouest, Amérique, Océanie. La Russie étant dirigée par un ancien communiste du KGB nostalgique de l’URSS, on peut supposer qu’il n’a pas d’autre souhaits que de préserver la puissance russe à la manière de l’URSS. Il souhaite se maintenir au pouvoir et privilégie toujours la stabilité intérieure. Il a cependant subtilement changé quelque peu l’idéologie pour celle de l’Eglise orthodoxe russe et le patriotisme russe, le Patriarche Kirill est proche du pouvoir du Président. Le Gouvernement russe veut préserver la Russie et le peuple russe, y compris les peuples minoritaires qui ne sont pas blancs ni orthodoxes et qui sont citoyens, et il s’interdit, au nom des conventions signées de droit international de privilégier la Race blanche. Ce faisant il répresse les blancs qui veulent protéger leur race et purifier la Russie des minorités parasites. Cependant, le Gouvernement russe ne répresse pas les patriotes blancs pour les même raisons que la France a interdit les Jeunesses Nationalistes ou Unité Radicale, Lire la suite

Mohammed est l’avenir de l’Europe

Source de l’information : Polémia

Par Giulio Meotti, journaliste culturel pour Il Foglio, journaliste et auteur italien ♦ Au cours des trente prochaines années, la population de l’Afrique comptera un milliard d’habitants de plus ! L’économiste français Charles Gave prévoit que la population française sera majoritairement musulmane d’ici 2057 – une estimation qui ne prend même pas en compte l’arrivée de nouveaux migrants.

Il ne fait aucun doute que le tsunami démographique africain touchera les rives d’une Europe riche et vieillissante, qui connaît déjà une révolution démographique interne. Au lieu de se suicider avec le sourire, l’Europe devrait prendre des décisions difficiles si elle souhaite conserver sa culture. L’Europe protégera-t-elle ses frontières et sa civilisation avant d’être submergée ?

Au milieu de l’été dernier, le président français Emmanuel Macron a déclenché une tempête politique – il a même été accusé de « racisme » – pour avoir déclaré que les mères africaines de « sept ou huit enfants » contribuaient au sous-développement économique du continent africain ; la surnatalité, a ajouté Macron, crée un défi « civilisationnel ».

Les Nations unies lui ont donné raison. Selon World Population Prospects, le rapport démographique annuel des Nations unies, un sixième de la population mondiale vit actuellement en Afrique. En 2050, cette proportion sera d’un quart, et à la fin du siècle d’un tiers. Lire la suite

Proportion de naissances non-blanches en France en 2016

Source de l’information : Fdesouche

DJuBx2dN

Quelques commentaires sur la publication

« La tendance linéaire se confirme, bascule en 2024 !
6 ans que 6 ans !!!!! »

img57e9073d36b29

« Donc en gros en 2040 on passe en 60/40 hors grandes villes, et 50/50 voir plus a paris pour les villes. Vous allez voir ce qui va se passer..sera pire qu’au Liban !
Cet été on fêtera les 20 ans de la coupe du monde 98 avec la victoire « black blanc beur » et çà allait encore.. Aujourd’hui on est en situation de d’état d’urgence et…dans 20 ans ..aie ..
Et pour peu qu’une petite crise à la grecque s’immisce, ce qui nous pend au nez avec la dette abyssale et une France qui vit toujours laaargement au dessus de ses moyens… »

« Soyez réaliste: on ne pourra plus les foutre dehors, du moins pas avant très longtemps et de long conflits que mèneront nos descendants. Ce ne sont pas des bateaux qu’il va nous falloir mais des défenses et des murs. Car la majorité de ces allogènes et leur progénitures seront incapables de faire tourner le pays et auront besoin de nous pour subvenir a leur moyens: ils vont nous coller inlassablement. Nous suivre partout ou nous irons. S’incruster et tout pourrir.
Nous pouvons partir a la campagne et leur laisser les metropoles: les metropoles deviendront des Johannesburg bis et ils finiront par les fuir également pour essayer de nous rejoindre dans les campagnes…
Seule une séparation nette peut encore nous sauver… »

« Il n’y aura pas de sécession : les allogènes ont trop besoin des impôts des blancs… »

« Elle se fait toute seule puisque les blancs fuient l’ile de France et on commence à avoir des départements qui ne peuvent plus payer les prestations sociales comme le RSA. La Seine St denis est dans cette situation…l’Etat a été obligé de se substituer. C’est possible avec un département par contre avec 3-4-5 ou plus… »

« Je suis d’accord avec toi, on est complices sans s’en rendre compte. On fait moins d’enfants pour avoir une meilleure éducation, un meilleur travail et un meilleur niveau de vie.
Et la taxe sur ce travail sert à élever des boucaques. »

« Le jour ou on ne pourra plus s’endetter frénétiquement, tout ce beau bordel va exploser d’une façon extrêmement violente.
Je te laisse imaginer des hordes de blacks sans RSA et avec les magazins vides. On sera en plein walking dead.
J’ai déja assister a des scènes d’une black hystérique hurlant ds un pole emploi pcq ils avaient une semaine de retard sur le chômage.
Faut surtout pas oublier de mettre en oeuvre son auto défense, ces populations sont extremement dangereuses. »

 

«Les ennemis sont dans nos rangs» : un instructeur de la police allemande

Source de l’information : Russia Today

Dans un mémo audio qui a fuité, un instructeur se plaint du faible niveau et de la potentielle dangerosité de ses élèves policiers, qu’il attribue… à leurs origines ethniques. Le chef de la police de Berlin a jugé ces propos inappropriés.

«Ce ne sont pas des collègues, ce sont des ennemis dans nos rangs.» Dans un enregistrement audio qui n’était pas destiné à être rendu public, un instructeur de l’Académie de police de Berlin s’en prend directement aux aspirants policiers d’origine turque et arabe, de jeunes hommes âgés de 16 à 17 ans. L’instructeur avait enregistré le message à l’intention du chef de la police de Berlin, Klaus Kandt, mais le message a d’abord circulé entre officiers de police jusqu’à ce qu’il fuite.

Je n’ai jamais senti autant d’hostilité jusqu’à présent

«Je n’ai jamais rien vu de tel, la salle de classe ressemble à l’enfer, pour moitié des Arabes, pour moitié des Turcs, insolents et stupides, incapables de s’exprimer clairement», s’emporte l’instructeur dans le document audio, qui a fuité et dont RT a pris connaissance. «J’ai failli en frapper un ou deux parce qu’ils perturbaient la classe ou même dormaient», rapporte-t-il. Et de conclure tout en s’inquiétant d’une future police de second rang : «Je n’ai jamais senti autant d’hostilité jusqu’à présent.» 

Les déclarations de l’instructeur ont suscité un certain embarras dans l’encadrement de la police allemande. «La critique est permise, mais la forme et le ton [de l’instructeur] sont inappropriés», a commenté Thomas Neuendorf, porte-parole de la police berlinoise, laquelle incorpore une grande partie des 1 000 nouvelles recrues qui sortent de l’école chaque année. «La personne en question a été dépassée par la situation», ajoute-t-il, promettant toutefois de sévir contre les comportements insolents et l’indiscipline.

Lire aussi : Une trentaine de policiers seraient sous surveillance pour des liens présumés avec l’islamisme

Commentaire d’Europe Résistance

Le remplacement est bien avancé, dans les dix ans à venir les masses immigrés vont monter dans les instance dirigeantes et accélérer la décadence. L’Allemagne a dépensé en 2016, 22 milliards d’euros uniquement pour l’aide d’urgence aux centres d’asiles d’immigrés. Quand les problème financiers se feront sentir ça s’écroulera. En Autriche les seuls demandeurs d’asiles coûtent déjà plus que le ministère de la défense, tout un symbole !

« Dans le cerveau de Vladimir Poutine »

Source de l’information : Fdesouche

Ils rient. Ils s’esclaffent même parfois comme deux vieux complices. Ils se baladent ensemble dans les couloirs du Kremlin. Ils prennent un café. Ils se demandent des nouvelles de leurs enfants, de leur santé, du temps qui passe et les vieillit. Ils se retrouvent avec chaleur et se quittent avec tristesse. Ces conversations entre Vladimir Poutine et Oliver Stone sont d’abord le produit d’une improbable amitié qui naît et s’épanouit au fil d’une cinquantaine d’heures d’entretiens, étalés sur deux ans, entre 2015 et 2017. Improbable amitié entre le politique et l’artiste. Grand spectacle mis en scène par le cinéaste hollywoodien pour la télévision.

Pour cette amitié, pour sa prétendue «complaisance», Oliver Stone a reçu des tombereaux d’injures. Poutine lui-même l’avait prévenu: «On vous fera souffrir pour ce que vous avez fait.» Les médias occidentaux ont évoqué les entretiens des journalistes français avec le chancelier Hitler dans les années 1930. Il est vrai que Stone ne dissimule ni sa sympathie pour son interlocuteur, ni ses critiques contre la politique impérialiste de son pays, au point que Poutine doit le freiner dans son élan: «N’essayez pas de me pousser à tenir des propos anti-américains.» Mais Stone n’hésite pas à poser les questions qui fâchent, sur sa fortune personnelle, les homosexuels ou l’Ukraine, et y revenir sans se lasser lorsque les réponses de Poutine sont trop elliptiques. Lire la suite