Mohammed est l’avenir de l’Europe

Source de l’information : Polémia

Par Giulio Meotti, journaliste culturel pour Il Foglio, journaliste et auteur italien ♦ Au cours des trente prochaines années, la population de l’Afrique comptera un milliard d’habitants de plus ! L’économiste français Charles Gave prévoit que la population française sera majoritairement musulmane d’ici 2057 – une estimation qui ne prend même pas en compte l’arrivée de nouveaux migrants.

Il ne fait aucun doute que le tsunami démographique africain touchera les rives d’une Europe riche et vieillissante, qui connaît déjà une révolution démographique interne. Au lieu de se suicider avec le sourire, l’Europe devrait prendre des décisions difficiles si elle souhaite conserver sa culture. L’Europe protégera-t-elle ses frontières et sa civilisation avant d’être submergée ?

Au milieu de l’été dernier, le président français Emmanuel Macron a déclenché une tempête politique – il a même été accusé de « racisme » – pour avoir déclaré que les mères africaines de « sept ou huit enfants » contribuaient au sous-développement économique du continent africain ; la surnatalité, a ajouté Macron, crée un défi « civilisationnel ».

Les Nations unies lui ont donné raison. Selon World Population Prospects, le rapport démographique annuel des Nations unies, un sixième de la population mondiale vit actuellement en Afrique. En 2050, cette proportion sera d’un quart, et à la fin du siècle d’un tiers. Lire la suite

Proportion de naissances non-blanches en France en 2016

Source de l’information : Fdesouche

DJuBx2dN

Quelques commentaires sur la publication

« La tendance linéaire se confirme, bascule en 2024 !
6 ans que 6 ans !!!!! »

img57e9073d36b29

« Donc en gros en 2040 on passe en 60/40 hors grandes villes, et 50/50 voir plus a paris pour les villes. Vous allez voir ce qui va se passer..sera pire qu’au Liban !
Cet été on fêtera les 20 ans de la coupe du monde 98 avec la victoire « black blanc beur » et çà allait encore.. Aujourd’hui on est en situation de d’état d’urgence et…dans 20 ans ..aie ..
Et pour peu qu’une petite crise à la grecque s’immisce, ce qui nous pend au nez avec la dette abyssale et une France qui vit toujours laaargement au dessus de ses moyens… »

« Soyez réaliste: on ne pourra plus les foutre dehors, du moins pas avant très longtemps et de long conflits que mèneront nos descendants. Ce ne sont pas des bateaux qu’il va nous falloir mais des défenses et des murs. Car la majorité de ces allogènes et leur progénitures seront incapables de faire tourner le pays et auront besoin de nous pour subvenir a leur moyens: ils vont nous coller inlassablement. Nous suivre partout ou nous irons. S’incruster et tout pourrir.
Nous pouvons partir a la campagne et leur laisser les metropoles: les metropoles deviendront des Johannesburg bis et ils finiront par les fuir également pour essayer de nous rejoindre dans les campagnes…
Seule une séparation nette peut encore nous sauver… »

« Il n’y aura pas de sécession : les allogènes ont trop besoin des impôts des blancs… »

« Elle se fait toute seule puisque les blancs fuient l’ile de France et on commence à avoir des départements qui ne peuvent plus payer les prestations sociales comme le RSA. La Seine St denis est dans cette situation…l’Etat a été obligé de se substituer. C’est possible avec un département par contre avec 3-4-5 ou plus… »

« Je suis d’accord avec toi, on est complices sans s’en rendre compte. On fait moins d’enfants pour avoir une meilleure éducation, un meilleur travail et un meilleur niveau de vie.
Et la taxe sur ce travail sert à élever des boucaques. »

« Le jour ou on ne pourra plus s’endetter frénétiquement, tout ce beau bordel va exploser d’une façon extrêmement violente.
Je te laisse imaginer des hordes de blacks sans RSA et avec les magazins vides. On sera en plein walking dead.
J’ai déja assister a des scènes d’une black hystérique hurlant ds un pole emploi pcq ils avaient une semaine de retard sur le chômage.
Faut surtout pas oublier de mettre en oeuvre son auto défense, ces populations sont extremement dangereuses. »

 

«Les ennemis sont dans nos rangs» : un instructeur de la police allemande

Source de l’information : Russia Today

Dans un mémo audio qui a fuité, un instructeur se plaint du faible niveau et de la potentielle dangerosité de ses élèves policiers, qu’il attribue… à leurs origines ethniques. Le chef de la police de Berlin a jugé ces propos inappropriés.

«Ce ne sont pas des collègues, ce sont des ennemis dans nos rangs.» Dans un enregistrement audio qui n’était pas destiné à être rendu public, un instructeur de l’Académie de police de Berlin s’en prend directement aux aspirants policiers d’origine turque et arabe, de jeunes hommes âgés de 16 à 17 ans. L’instructeur avait enregistré le message à l’intention du chef de la police de Berlin, Klaus Kandt, mais le message a d’abord circulé entre officiers de police jusqu’à ce qu’il fuite.

Je n’ai jamais senti autant d’hostilité jusqu’à présent

«Je n’ai jamais rien vu de tel, la salle de classe ressemble à l’enfer, pour moitié des Arabes, pour moitié des Turcs, insolents et stupides, incapables de s’exprimer clairement», s’emporte l’instructeur dans le document audio, qui a fuité et dont RT a pris connaissance. «J’ai failli en frapper un ou deux parce qu’ils perturbaient la classe ou même dormaient», rapporte-t-il. Et de conclure tout en s’inquiétant d’une future police de second rang : «Je n’ai jamais senti autant d’hostilité jusqu’à présent.» 

Les déclarations de l’instructeur ont suscité un certain embarras dans l’encadrement de la police allemande. «La critique est permise, mais la forme et le ton [de l’instructeur] sont inappropriés», a commenté Thomas Neuendorf, porte-parole de la police berlinoise, laquelle incorpore une grande partie des 1 000 nouvelles recrues qui sortent de l’école chaque année. «La personne en question a été dépassée par la situation», ajoute-t-il, promettant toutefois de sévir contre les comportements insolents et l’indiscipline.

Lire aussi : Une trentaine de policiers seraient sous surveillance pour des liens présumés avec l’islamisme

Commentaire d’Europe Résistance

Le remplacement est bien avancé, dans les dix ans à venir les masses immigrés vont monter dans les instance dirigeantes et accélérer la décadence. L’Allemagne a dépensé en 2016, 22 milliards d’euros uniquement pour l’aide d’urgence aux centres d’asiles d’immigrés. Quand les problème financiers se feront sentir ça s’écroulera. En Autriche les seuls demandeurs d’asiles coûtent déjà plus que le ministère de la défense, tout un symbole !

« Dans le cerveau de Vladimir Poutine »

Source de l’information : Fdesouche

Ils rient. Ils s’esclaffent même parfois comme deux vieux complices. Ils se baladent ensemble dans les couloirs du Kremlin. Ils prennent un café. Ils se demandent des nouvelles de leurs enfants, de leur santé, du temps qui passe et les vieillit. Ils se retrouvent avec chaleur et se quittent avec tristesse. Ces conversations entre Vladimir Poutine et Oliver Stone sont d’abord le produit d’une improbable amitié qui naît et s’épanouit au fil d’une cinquantaine d’heures d’entretiens, étalés sur deux ans, entre 2015 et 2017. Improbable amitié entre le politique et l’artiste. Grand spectacle mis en scène par le cinéaste hollywoodien pour la télévision.

Pour cette amitié, pour sa prétendue «complaisance», Oliver Stone a reçu des tombereaux d’injures. Poutine lui-même l’avait prévenu: «On vous fera souffrir pour ce que vous avez fait.» Les médias occidentaux ont évoqué les entretiens des journalistes français avec le chancelier Hitler dans les années 1930. Il est vrai que Stone ne dissimule ni sa sympathie pour son interlocuteur, ni ses critiques contre la politique impérialiste de son pays, au point que Poutine doit le freiner dans son élan: «N’essayez pas de me pousser à tenir des propos anti-américains.» Mais Stone n’hésite pas à poser les questions qui fâchent, sur sa fortune personnelle, les homosexuels ou l’Ukraine, et y revenir sans se lasser lorsque les réponses de Poutine sont trop elliptiques. Lire la suite

Poutine affirme que la race blanche est menacée de destruction

Source de l’information : Democratie participative

Poutine a cru bon de faire une déclaration dont il a le secret. Ce qui est certain, c’est qu’il comprend, a minima, ce qui se passe à l’échelle de l’hémisphère nord et que cela est conditionné par une chose : le paradigme racial.

Voici la traduction :

« Regardez ce qui se passe dans le monde, l’Inde, notre voisine, a une population de 1,2 milliards d’habitants. Et la Chine une population de 1,5 milliards. Les USA continuent de recevoir de plus en plus d’immigrés et, autant que je puisse en juger, sa population blanche et chrétienne est déjà submergée. Les Chrétiens blancs sont devenus une minorité, moins de 50% à présent. Le monde connait de grands changements. Je ne dis pas que c’est bien ou mal, je dis juste que des changements globaux se déroulent. La Russie est effectivement un grand pays, de sa partie occidentale à ses frontières orientales, c’est un espace eurasiatique. Mais pour ce qui regarde sa culture, même sa langue, son groupe linguistique et son histoire, c’est indéniablement un espace européen puisqu’il est peuplé par des habitants issus de cette culture. Je dis ça parce que nous devons préserver tout cela si nous voulons rester un grand centre dans le monde. »

Plusieurs choses.

D’abord, il le dit lui-même, c’est un « constat ». Mais d’après ce qu’il en retire comme conclusion, ce constat ne l’enchante pas, du moins si c’était appliqué à la Russie. De faire de la Russie un bordel nègre et musulman n’a pas l’air de le séduire particulièrement. Lire la suite

Notre réponse raciste et futuriste européenne

Source de l’information : Democratie participative

S’il y a bien une chose que génère la démocratie, c’est de réduire la vie d’un pays à une succession de polémiques pré ou post électorales sur des questions sans intérêt. Il n’est que de lire la presse française – ou occidentale – pour être frappé du néant absolu de ce qui s’y dit. Pire, avec la désintégration anarcho-nihiliste actuelle, des sujets comme le « manspreading » ou le bien-être des nègres deviennent centraux dans les discussions publiques.

Inutile de dire que ce que l’on qualifie habituellement par « extrême-droite » est le dernier carré du démocratisme en France. Il y a longtemps que la techno-structure française a bazardé ce mythe aux ordures, sauf bien sûr pour ce qui concerne les besoins de sa propagande en direction des masses. Le mythe démocratique reste bien vivant aux abords de ce que l’on qualifie très abusivement de « droite nationaliste » où l’on se prend à rêver à une sorte d’insurrection populaire de masse.

Aucune révolution n’est le fait des masses : elle est le fait d’une avant-garde révolutionnaire déterminée à détruire ses opposants.

Il est donc urgent de balancer cette vieille putain qu’est la démocratie et sa gonorrhée qu’est la république pour enfin se focaliser sur ce qui importe : une révolution autoritaire et raciste continentale. Lire la suite