[Europe Résistance] Horizon Visuel, Destinées Universelles et Race Blanche

HBj7E

The-Universe

736107main_pia16876b_full

CMB_Timeline300_no_WMAP

universe-history

Big-Bang2

On est certain d’après les calculs que toutes les galaxies et objets observables s’éloignent les uns des autres à une vitesse de (+/-2,1) 74,3 km/s/megaparsec. Un megaparsec étant ~3 millions d’années lumières ce qui est extrêmement rapide à notre échelle (267’480 km/h d’expansion sur toutes les portions de 3 millions d’année lumière de large en même temps). On remarque aussi une accélération constante de la vitesse d’expansion avec le temps (découverte du prix Nobel de physique 2011). Certains objets tels qu’on les voit il y a quelques millions d’années (lorsque la taille de l’Univers était plus petite) le temps nécessaire à la lumière pour atteindre la terre, sont déjà passés hors de notre horizon visuel actuel car l’espace s’est trop agrandi pour que la lumière qu’il émettent actuellement ne parvienne jamais à traverser l’espace actuel (et en expansion constante et accélérée) de l’Univers.

Herschel_dmdistro_3

darkmatter_full

La loi de la gravité fait que la matière s’assemble (le plus lourd attirant le plus petit). Les Galaxies et nuages de gaz et toute la matière ont commencé dès le début de l’Univers à s’assembler, puis avec le temps à former des amas de galaxies (« superclusters »). Puis des amas d’amas de galaxies qui forment de gigantesques (et infinis ?) filaments entre lesquels il n’y a pratiquement aucune matière. On appelle cela les vides. Ils font plusieurs centaines de millions d’années de diamètre au milieu desquels il n’y a aucune matière ou de rare galaxies naines en errance. D’après les calculs sur la matière on suppose que l’Univers se compose d’une matière inconnue et/ou d’antimatière car on s’explique pas le résultat erroné de nos calculs actuels sur la masse de l’Univers.

6a00c225226c208e1d00e398dc174a00051964_195-globes

La carte du fond cosmologique de l’Univers (plus ancienne image de l’Univers à ce jour) permet déjà de remarquer que la matière (zones chaudes) se rassemble, pour laisser des vides. Il existe une théorique qui prétend qu’il y aurait un effet miroir à cette carte. On ne peut visuellement (par ondes radios) pas voir plus loin dans le temps, car avant l’Univers était opaque. Autrement dit, à partir de cette instant tout ce qu’il y a avant reste supposition. En trouvant le moyen (projet de lancement de trois sondes satellitaires) de capter les ondes gravitationnelles émises par des objets supermassifs (découverte du Prix Nobel de Physique 2007) par exemple les trous noirs au centre de chaque galaxie. On pourrait remonter un peu plus dans le temps de l’Univers.

filaments-uchicagospace_b2

hubble_ultra_deep_field1

Le champ ultra profond est la plus ancienne photographie en spectre visible de la lumière, prise par le téléscope Hubble. (Wikipedia) La photographie est le résultat d’une accumulation de données recueillies par le télescope spatial Hubble entre le 24 septembre 2003 et le 16 janvier 2004 et totalisant près de 1 million de secondes de temps d’exposition réparties en séquences typiques de 1 200 secondes. Sa taille apparente (par rapport au ciel visible depuis la terre) est équivalente à celle d’un grain de sable tenu à bout de bras. La région est si petite que seules quelques étoiles de la Galaxie sont visibles au premier plan de l’image. Ainsi, la presque totalité des 3 000 objets de l’image sont des galaxies, certaines d’entre elles figurant parmi les plus jeunes et les plus éloignées jamais observées. Si l’on considère que le Champ profond de Hubble est typique du reste de l’espace, alors il est possible d’extrapoler que l’univers visible contient des centaines de milliards de galaxies, chacune contenant des milliards d’étoiles. En outre, en révélant un si grand nombre de très jeunes galaxies, le HDF est devenu l’image symbole d’une étape en étude de l’Univers initial, l’article scientifique correspondant ayant fait l’objet de plus de 800 citations à fin 2008. Les galaxies les plus éloignées présentes dans le Champ profond de Hubble émettent une lumière trop faible dans le domaine du visible pour pouvoir apparaître sur la photographie prise par Hubble. Ces objets ont été détectés en utilisant des observations faites au sol dans la gamme des ondes radio. Les données du HDF ont fourni un matériel d’une grande richesse à l’analyse des cosmologistes et à fin 2008, les articles scientifiques en relation avec l’image du HDF avaient suscité 800 citations14. L’un des apports les plus fondamentaux fut la découverte du grand nombre de galaxies ayant un décalage vers le rouge élevé. Avec l’expansion de l’Univers de plus en plus d’objets lointains s’éloigne de la Terre de plus en plus vite, dans ce que l’on appelle le flux de Hubble. La lumière des galaxies très lointaines est affectée de façon significative par le décalage cosmologique vers le rouge. Alors que les quasars à grand décalages vers le rouge étaient connus, on connaissait très peu de galaxies avec un décalage vers le rouge supérieur à 1 avant la présentation des images du HDF10. Pourtant le HDF contenait de nombreuses galaxies avec un décalage vers le rouge allant jusqu’à 6, ce qui correspondait à des temps de regard vers le passé de 12 milliards d’années-lumière. Du fait du redshift, les objets les plus lointains du Champ profond de Hubble ne sont effectivement pas visibles sur l’image d’Hubble. On ne peut les détecter que sur des images du HDF prises à des longueurs d’onde supérieures par des télescopes terrestres15. Les galaxies du HDF contiennent une proportion de galaxies irrégulières et de galaxies perturbées considérablement plus forte que dans l’univers local10 ; les fusions et les collisions de galaxies étaient plus fréquentes dans l’univers jeune, puisqu’il était de dimensions bien inférieures qu’aujourd’hui. On pense que les galaxies elliptiques géantes se sont formées lors des collisions affectant les galaxies spirales ainsi que les galaxies irrégulières. La richesse en galaxies aux différents stades de leur évolution permit également aux astronomes d’estimer la variation du taux de formation des étoiles tout au long de la vie de l’univers. Alors que les estimations du décalage vers le rouge des galaxies était quelque peu brut, les astronomes pensent que la formation d’étoile a culminé il y a 8 à 10 milliards d’années, et a depuis décru d’un facteur 1016. Un autre résultat important du HDF était la présence en très petit nombre d’étoiles de premier plan. Pendant des années, les astronomes se sont interrogé sur la nature de la matière noire, une masse apparemment indétectable mais dont les observations conduisent à penser qu’elle occupe 90 % de la masse de l’univers17. L’une des théories voulait que la matière noire soit constituée de Machos (en anglais Massive Astrophysical Compact Halo Objects, soit en français Objets astrophysiques compacts et massifs du halo) des objets faibles mais massifs, tels que les naines rouges et les planètes de régions extérieures aux galaxies18. Le HDF montra, cependant, qu’il n’existait pas un nombre significatif de naines rouges dans les parties extérieures de notre galaxie.

radiation

Les différent spectres de la lumière (visibles et invisibles à l’oeil humain).

On ignore tout a fait l’origine de la matière organique. L’expérience de Miller a été désavouée par son auteur qui confirmât que les minéraux furent parasité par de la matière organique (volontairement ?) insérée dans son expérience pour prouver que la matière minérale pouvait sous certaines contraintes comme créer de la matière organique. Or, à ce jour rien n’a pu le prouver. En revanche l’observation de l’Univers et du règne animal et humain montre une évolution de la matière minérale et organique au cours du temps, de la matière organique notamment au travers de la sélection naturelle de caractères raciaux. À la pointe de l’évolution se trouvant la Race blanche, meilleure des Races. Fruit de milliards d’années d’évolution et de sélection raciale adaptée.

Sundvall_CalloftheBlood1994

Vous êtes libre de publier autant de commentaires que vous voudrez à propos de ce que vous voudrez, anonymement ou pas selon votre choix. Vous pouvez nous demander de retirer des informations que vous auriez publiées par erreur. Si c'est la première fois que vous écrivez un commentaire, il sera soumis à une approbation préalable. Si votre commentaire contient plus de deux liens, il sera soumis à une approbation préalable. La propagande hostile à ce site ou à la défense de la Race blanche ainsi que le pollupostage sont censurés.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s