Jörg Haider Meurt par « Accident » de Voiture

Source de l’Information: Propagandes.info

Jörg Haider était membre dirigeant du Parti autrichien de la liberté, le FPÖ (Freiheitliche Partei Österreichs), de 1977 à 2005, président de 1986 à 2000, puis il fonda et présida le parti de l’Alliance pour l’avenir de l’Autriche (BZÖ) de 2005 à 2008, soit jusqu’à sa mort. Le FPÖ et le BZÖ sont des partis politiques de droite mais qualifiés d’extrême droite par la Juiverie. Jörg Haider est l’un des rares leaders politiques Européens à avoir tenu tête aux dictats Juifs, il était un nationaliste sincère, visionnaire, charismatique, et vu aussi par ses collaborateurs comme un laboratoire d’idées. Il était eurosceptique et luttait contre l’immigration abusive que les Juifs utilisent pour submerger les nations occidentales. Ses propos pourtant minimalistes et ses idées furent étiquetées “antisémites”. En 1989, Jorg Haïder devient gouverneur de Carinthie, un état fédéré au sud de l’Autriche, les habitants disaient que le politicien était très proche d’eux et tout le monde tutoyait tout le monde. Deux ans plus tard il dut renoncer à son poste à cause d’un petit “éloge” qui n’a pas plu à la juiverie, celui de la politique de l’emploi du IIIe Reich. Pourtant, sous Hitler, le taux de chômage en Autriche passa de 21,7% en 1937 à 3,2% en 1939, comme le fait remarquer le Dr. Evan Burr Bukey de l’université de l’Arkansas aux USA dans son livre « Hitler’s Austria », pages 72 à 75, 81, 82, et 124. De 1937 à 1938, il y avait même une pénurie de main-d’œuvre nationale en Allemagne selon les écrits de l’historien Juif Anglais Richard Grunberger dans son livre “The Twelve-Year Reich: A Social History of Nazi Germany,1933-1945, page 186. Les Juifs s’indignèrent des déclarations de Jörg Haider, qui avait aussi osé qualifier les Waffen-SS de « partie de l’armée Allemande à laquelle il faut rendre honneur », et qui, tardivement au Parlement de Vienne, avait lâché que les camps de concentration nazis n’étaient que des « camps disciplinaires ». Et pourtant, l’histoire donne encore une fois raison à Jorg Haïder, les travaux des experts révisionnistes, que les juifs appellent “négationnistes”, sont là pour nous le rappeler. Ces derniers ont apporté des preuves incontournables, l’ingénieur chimiste et historien Vincent Reynouard, le Professeur Faurisson ou encore Ernst Zündel et tant d’autres ont montré que l’histoire a été complètement falsifiée, la Juiverie a peur d’en débattre, et n’a trouvé d’autre recours que créer des lois scélérates et liberticides comme la loi Fabius Gayssot. Aux législatives du 28 septembre 2008, le BZÖ avait recueilli 11% des voix, en coalition future avec le parti populiste le FPÖ qui, lui, avait recueilli 18%. Ils seraient donc la première force politique autrichienne. Qui plus est, une autre coalition était prévue, la Schwarz-Orange Koalition, avec le parti populaire Autrichien ÖVP qui affichait 25,6% , ils cumulaient ainsi à eux trois 106 sièges face à l’alliance gauchiste (socialiste et vert) qui cumula 77 sièges, le leader Autrichien était sûr d’exercer un pouvoir qui ne manquerait pas de déranger banquiers Juifs apatrides et consorts.1994_fpoe_haider1 Le 10 octobre 2008, soit un jour avant sa mort suspecte, Jorg Haïder déclarait au journal Kleine Zeitung « Nous avons besoin d’une gestion actif-passif plus rigoureuse, un changement dans le code pénal et d’un tribunal spécial pour les crimes économiques, pour les gestionnaires qui ont besoin de franchir les frontières, qui ne sont pas pauvres, qui ont gagné énormément, et dont la responsabilité pénale est claire, alors ils doivent être enfermés ». Le message fut clairement entendu par la juiverie apatride.A cette date tragique du 11 octobre 2008, le leader Autrichien meurt dans un accident de voiture, un accident aussi plausible que la version officielle de la Shoah. Et les juifs allaient lui faire la totale. Jörg Haider ne buvait pas d’alcool, mais ce genre de détail ne devait pas arrêter les rois du mensonge. L’autopsie officielle lui trouva plus de trois fois la limite autorisée d’alcool dans le sang. Il fallait le salir aussi, les médias s’en chargèrent, leur version allait être qu’il était sorti d’une discothèque gay.En juin 2005 un article du journaliste anglais et correspondant en Allemagne Roger Boyes paru sur Times on line est intitulé “Mossad spied on far-right Austrian” (le Mossad espionnait l’extrême droite autrichienne). Boyes écrivait que les services secrets israéliens cherchaient à recueillir des informations sur les contacts de Jörg Haider avec des dictateurs arabes tels que le colonel Kadhafi ou Saddam Hussein. Le mossad avait, jusqu’en 2002, un informateur au sein du parti de Haider (le FPÖ) en la personne de Peter Sichrovsky, un juif autrichien, député au Parlement européen et secrétaire général du FPÖ . Trahi par un juif, l’histoire se répète, encore et toujours! Karlheinz Klement, un membre de l’ancien parti de Haider, le FPÖ, écrivait sur son blog qu’il suspectait le rôle des services secrets israéliens, « le Mossad avait Haider dans le collimateur depuis fort longtemps ». Le journaliste Belge Lionel Baland l’auteur du livre “Jörg Haider, le phénix – « Histoire de la famille politique libérale et nationale en Autriche»“ avait enquêté sur la vie du leader Autrichien, sur son parcours politique et sa mort tragique. Dans son entretien avec le journal Minute Hebdo il déclara : « Il est étrange qu’il ait pris le risque de se faire voir dans un établissement gay… Et apparemment, il ne s’y est pas rendu. En outre, lui qui ne buvait jamais une goutte d’alcool, n’aurait sans doute pas pris le risque de prendre le volant en état d’ivresse, car il savait qu’un malheureux contrôle routier avait ainsi coûté sa carrière à un célèbre politique autrichien. L’autopsie a révélé des conclusions troublantes sur la présence d’alcool dans le sang et les urines de Haider, dont la presse n’a pas tenu compte. La nature de l’accident ne correspond pas aux dégâts constatés sur la voiture. L’enquête semble avoir été bâclée… De plus, je ne suis pas le seul à penser cela. Le célèbre journaliste Gerhard Wisnewski, qui réalise des documentaires pour les plus grandes chaînes allemandes, a enquêté durant des mois sur le sujet et arrive à la conclusion qu’il y a 90 % de probabilités que Jörg Haider ait été assassiné ». Le journal ainsi lui rétorque par cette question: Pourquoi s’en prendre à lui ? le journaliste répond : «Je ne connais pas encore les causes de cet éventuel assassinat, mais je sais que le retour de Haider sur le devant de la scène gênait beaucoup de monde. Permettez-moi enfin de rappeler qu’il n’est pas incongru d’envisager l’assassinat d’un leader populiste. Après tout, le Français François Duprat est-il, oui ou non, mort dans un attentat à la bombe ? Jean-Marie Le Pen a-t-il, oui ou non, échappé à un attentat qui a fait explosé tout son immeuble ? A-t-on, oui ou non, mis le feu à la maison du Suisse Oskar Freysinger ? Le néerlandais Pim Fortyuin a-t-il, oui ou non, été assassiné ? Alors pourquoi pas un Haider à nouveau en plein essor ? » Dommage que le journaliste Belge spécialiste de l’extrême droite, contrairement au juif Jean-Yves Camus, ait oublié de citer l’étrange accident du Nationaliste Français Jean-Pierre Stirbois ! Après la mort du leader nationaliste Jörg Haider, la juiverie s’appliqua à salir son image pour dissiper la nostalgie et l’affection des Autrichiens et en même temps affaiblir les partis nationalistes. Les médias juifs transformèrent le défunt nationaliste Jörg Haider en bisexuel. Le journaliste Allemand Gerhard Wisnewski connu dans le milieu “conspirationnistes Allemands”, systématiquement étiqueté antisémite et poursuivi en justice par la juiverie pour son livre “Operation 9/11: La vérité est sur la bonne voie” (Operation 9/11: Der Wahrheit auf der Spur), est aussi l’auteur du livre “Jörg Haider: accident, assassiné ou assassinat?” (Jörg Haider: Unfall, Mord oder Attentat?). Il a enquêté avec son confrère Belge Lionel Baland sur la prétendue bisexualité du leader Autrichien et ils n’ont bien évidemment rien trouvé à ce sujet. Lionel Baland déclara à ce propos au journal Minute Hebdo : «Lors de la réalisation de mon livre, j’ai utilisé essentiellement des sources en allemand, ce qui m’a permis d’écarter les élucubrations d’une partie de la presse francophone sur le sujet. Au départ, j’ai complètement cru en la version officielle de l’accident et aux articles de presse prétendant à la bisexualité de Jörg Haider. Mais au fil des lectures, des visites et des rencontres, j’ai découvert que la version établie ne tient pas la route. J’explique pourquoi au sein du livre, documents à l’appui. Haider vivait une véritable résurrection politique». La première escroquerie juive n’ayant pas fonctionné, les calomniateurs réitèrent avec la soi-disant découverte d’un compte bancaire situé dans la principauté du Liechtenstein contenant la coquette somme de 45 millions d’euros, qui aurait été accumulée grâce à son amitié avec l’ancien dirigeant Irakien Saddam Hossein et l’ancien dirigeant Libyen Mouamar Kadhafi, eux aussi, rappelons le, assassinés par les juifs. Mais le procureur du Liechtenstein dément ce nouveau mensonge juif. Et maintenant ? C’est une bonne question. Qui la juiverie va-t-elle tuer maintenant ?

2008-10-11-joerg.haider-bild04

Docteur GOEBBELS

Vous êtes libre de publier autant de commentaires que vous voudrez à propos de ce que vous voudrez, anonymement ou pas selon votre choix. Vous pouvez nous demander de retirer des informations que vous auriez publiées par erreur. Si c'est la première fois que vous écrivez un commentaire, il sera soumis à une approbation préalable. Si votre commentaire contient plus de deux liens, il sera soumis à une approbation préalable. La propagande hostile à ce site ou à la défense de la Race blanche ainsi que le pollupostage sont censurés.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s