Ambient Black Metal

Nom: Burzum – Hit helga Tré (l’Arbre Sacré)

Pays: Norvège

Musique : National-Socialist Black Metal

Þar var Draupnir ok Dolgþrasir, Hár, Haugspori, Hlévangr, Glóinn, Dóri, Óri Dúfr, Andvari Skirfir, Virfir, Skáfiðr, Ái. Alfr ok Yngvi, Eikinskjaldi, Fjalarr ok Frosti, Finnr ok Ginnarr; þat mun æ uppi meðan öld lifir, langniðja tal Lofars hafat. Unz þrír kvámu ór því liði öflgir ok ástkir æsir at húsi, fundu á landi lítt megandi Ask ok Emblu örlöglausa. Önd þau né áttu, óð þau né höfðu, lá né læti né litu góða; önd gaf Óðinn, óð gaf Hænir, lá gaf Lóðurr ok litu góða. Ask veit ek standa, heitir Yggdrasill, hár baðmr, ausinn hvíta auri; þaðan koma döggvar, þærs í dala falla, stendr æ yfir grænn Urðarbrunni. Þaðan koma meyjar margs vitandi þrjár ór þeim sæ, er und þolli stendr; Urð hétu eina, aðra Verðandi, – skáru á skíði, – Skuld ina þriðju; þær lög lögðu, þær líf kuru alda börnum, örlög seggja. Þat man hon folkvíg fyrst í heimi, er Gullveigu geirum studdu ok í höll Hárs hana brenndu, þrisvar brenndu, þrisvar borna, oft, ósjaldan, þó hon enn lifir. Heiði hana hétu hvars til húsa kom, völu velspáa, vitti hon ganda; seið hon, hvars hon kunni, seið hon hug leikinn, æ var hon angan illrar brúðar. Þá gengu regin öll á rökstóla, ginnheilög goð, ok um þat gættusk, hvárt skyldu æsir afráð gjalda eða skyldu goðin öll gildi eiga.

photo13

photo04

Après avoir enregistré 4 albums de Burzum, Varg Vikernes est condamné en 1994 à une peine de 21 ans d’emprisonnement (la peine maximale en Norvège) pour le meurtre d’Øystein Aarseth (également connu sous le nom d’Euronymous), guitariste du groupe de black metal Mayhem, et pour incendie volontaire de 4 églises. Alors Burzum enregistre en prison des albums de dark ambient à défaut d’avoir accès aux instruments appropriés pour le metal. Il est remis en liberté le 24 mai 2009, ayant bénéficié d’une libération conditionnelle après 16 années derrière les barreaux, et a enregistré depuis 2 nouveaux albums de black metal. Varg Vikernes est National-Socialiste. En raison de la personnalité ouvertement raciste de Vikernes, Burzum est souvent associé au NSBM. Toutefois, les paroles des chansons ne font aucune référence au nazisme, au racisme ou à la politique en général. Les thèmes abordés sont généralement d’inspiration épique ou folklorique, empruntant à l’univers de Tolkien et à la mythologie nordique. La musique de Burzum se distingue par son atmosphère sombre, avec de fréquentes répétitions de structures mélodiques simples et un rythme moins véloce et frénétique habituellement associé au black metal en général.

Le nom Burzum tire son origine d’une langue construite par J. R. R. Tolkien présente dans sa trilogie Le Seigneur des anneaux qui passionnait le jeune Varg Vikernes. Ce mot signifie « ténèbres » dans le noir parler de Sauron. Notamment, l’anneau unique porte l’inscription « Un Anneau pour les amener tous et dans les ténèbres les lier ». Varg Vikernes explique sur le site officiel de Burzum qu’il a toujours préféré Sauron, les orques et les forces de Mordor dans cette œuvre, qui représentent selon lui ses « ancêtres » vikings et dieux païens, alors que les hobbits, hommes, nains et elfes seraient inintéressants et d’inspiration chrétienne. Vikernes considère que les chrétiens auraient diabolisé les dieux païens, ainsi il aurait été naturellement attiré par tout ce qui était considéré « mal » par les chrétiens. Varg Vikernes explique : « les ténèbres des chrétiens étaient ma lumière. Donc tous comptes faits c’était naturel que j’utilise le nom Burzum ».

Kristian Vikernes, qui a modifié son état civil en changeant son prénom en « Varg » (signifiant « loup ») pour affirmer son refus de la chrétienté (Kristian signifiant « Chrétien »), a commencé la musique à l’âge de 15 ans au sein d’un groupe nommé d’abord Kalashnikov, puis Uruk Hai (nom tiré du Seigneur des Anneaux). En 1989 il rejoint le groupe Old Funeral avec qui il sort l’EP Devoured Carcass en 1991, avant de les quitter cette même année pour produire seul sa propre musique. C’est la naissance de Burzum qui sort deux démos en 1991. Le 1er album, éponyme, est sorti en 1992 et fut entièrement interprété, réalisé et produit par Vikernes à la va-vite avec des instruments de fortunes. En 1993, il sortit le mini-album Aske et le second album Det Som Engang Var, et commit les actes qui le rendirent célèbre : il participa aux incendies criminels de plusieurs églises en bois-debout norvégiennes datant pour la plupart du Moyen Âge et tua Euronymous de Mayhem. Burzum, après l’incarcération de Varg Vikernes, sortit deux albums supplémentaires (Hvis Lyset Tar Oss et Filosofem qui entra par ailleurs dans les charts anglais) enregistrés avant le meurtre, puis deux albums de dark ambient (Dauði Baldrs et Hliðskjálf) enregistrés en prison avec les moyens du bord, n’ayant pas accès à d’autres instruments qu’un synthétiseur.

Source: Wikipédia FR

Vous êtes libre de publier autant de commentaires que vous voudrez à propos de ce que vous voudrez, anonymement ou pas selon votre choix. Vous pouvez nous demander de retirer des informations que vous auriez publiées par erreur. Si c'est la première fois que vous écrivez un commentaire, il sera soumis à une approbation préalable. Si votre commentaire contient plus de deux liens, il sera soumis à une approbation préalable. La propagande hostile à ce site ou à la défense de la Race blanche ainsi que le pollupostage sont censurés.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s