Le Financement de la Presse ZOG, les Juifs Obligent les Blancs à Payer la Merde qu’ils leur Donnent à Bouffer

Source de l’information: Polémia

Consultant financier, Benjamin Dormann a regardé qui détenait la presse écrite. Il aussi étudié ses comptes.

Son diagnostic est simple : ce sont des milliardaires qui détiennent la presse écrite et ce sont les contribuables qui la financent.

Le Figaro est la propriété de Dassault. Pierre Bergé (Saint-Laurent), Xavier Niel (Free) et Matthieu Pigasse (banque Lazard) détiennent Le Monde. Edouard de Rothschild est aux manettes de Libération. Bernard Arnault (LVMH) règne en maître aux Echos. François Pinault (PPR) contrôle Le Point. Le Nouvel Observateur appartient à Claude Perdriel. Paris Match, Télé-7 jours, le JDD, Elle et bien d’autres titres sont aux mains de Lagardère Active dont l’actionnaire principal est… l’émir du Qatar.

Rares sont les journaux qui gagnent de l’argent. D’ailleurs ce n’est pas ce que recherchent les propriétaires des journaux. Ce que la possession d’un journal leur apporte, ce n’est pas des dividendes, c’est de l’influence : de l’influence qui permet d’obtenir des législations favorables à leurs activités, une fiscalité de complaisance pour leurs groupes financiers et des marchés (publics ou privés) de faveur.

Le pire, c’est que cette influence, qui permet à quelques grandes fortunes puissantes de gagner beaucoup d’argent, c’est l’ensemble des Français qui la leur paie. Car la presse écrite coûte près de deux milliards d’euros aux contribuables à la fois sous forme de niches fiscales et de subventions :

– plus de 1 milliard de niches fiscales : taux super réduit de TVA (à 2,10%), régime spécial de provisions, exonération de taxe professionnelle, déductions fiscales exceptionnelles à l’impôt sur le revenu ;

– plus de 1 milliard de subventions : déficit postal du secteur presse (470 millions), subvention à la Poste pour distribution en zone peu dense (152 millions), aide à la diffusion – portage à domicile, colporteurs, etc. – (173 millions), aide à la modernisation (88 millions), abonnements de l’Etat à l’AFP (117 millions) et – on ne rit pas ! – aide au pluralisme (12 millions).

Tels sont quelques éléments repris du livre de Benjamin Dormann, – Ils ont acheté la presse ed. Picollec, mars 2012, 342 pages – et de son intervention à la cinquième Journée d’étude de la réinformation qu’il est possible de consulter à : http://www.dailymotion.com/Agence2Presse

Vous êtes libre de publier autant de commentaires que vous voudrez à propos de ce que vous voudrez, anonymement ou pas selon votre choix. Vous pouvez nous demander de retirer des informations que vous auriez publiées par erreur. Si c'est la première fois que vous écrivez un commentaire, il sera soumis à une approbation préalable. Si votre commentaire contient plus de deux liens, il sera soumis à une approbation préalable. La propagande hostile à ce site ou à la défense de la Race blanche ainsi que le pollupostage sont censurés.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s