Rafle de Militants « d’extrême-droite » à Toulouse

Source de l’article: Contre-Info

Le GIPN (!) et les policiers de la sûreté départementale de Toulouse ont mené une série de perquisitions et d’arrestations hier mercredi dans la ville et ses environs, et notamment au local du Bloc identitaire. 14 personnes de cette mouvance ont été interpellées et certaines sont encore gardées à vue. La police les soupçonne d’être mêlées à ce qui est présenté faussement comme l’agression délibérée et gratuite, dans la nuit du 31 mars dernier, d’un « étudiant chilien » de 36 ans (!), souffrant suite à cela de lourdes séquelles (hémiplégie).

D’après nos renseignements, la réalité est bien différente. Ce soir là, il y eut une rixe entre nervis désœuvrés d’extrême-gauche (Toulouse en regorgeant) et « fafs » qui, attaqués une fois encore, se sont défendus. La bande de voyous gauchistes assaillant avec diverses armes s’est retrouvée face à une résistance et le prétendu « innocent » étudiant chilien – en réalité activiste gauchiste nomade – alors qu’il attaquait les jeunes d’en face, a reçu un coup de pied au thorax. En tombant à terre, la tête de Manuel Andrés Pardo a heurté le sol ou le trottoir et s’en est suivie une fracture du crâne, avec les conséquences que l’on sait.

Quoiqu’il en soit, la justice et la police toulousaine profitent de l’affaire pour procéder à une vague de répression et de pression sur certains opposant locaux. Leur intervention semble se produire comme en écho aux déclarations haineuses et belliqueuses de Pierre Cohen, maire de Toulouse, le 3 avril : « Tout ce qui est nationaliste, Front National ou autre, je considère que réduire leur présence voire l’éradiquer, c’est important. Il y a deux moyens : par la loi et le rapport de force physique, qui montrent que l’on est très majoritairement contre, mais aussi par le combat idéologique. »

Vous êtes libre de publier autant de commentaires que vous voudrez à propos de ce que vous voudrez, anonymement ou pas selon votre choix. Vous pouvez nous demander de retirer des informations que vous auriez publiées par erreur. Si c'est la première fois que vous écrivez un commentaire, il sera soumis à une approbation préalable. Si votre commentaire contient plus de deux liens, il sera soumis à une approbation préalable. La propagande hostile à ce site ou à la défense de la Race blanche ainsi que le pollupostage sont censurés.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s