La Croix Nimbée (Celtique)

Source de l’article: Akribeia

De nombreuses légendes plus ou moins fausses courent sur la croix celtique, ses origines et son symbolisme.

L’ouvrage de Thierry Bouzard, réédition revue et augmentée de celui qu’il publia en 1998, présente une synthèse de l’histoire et des significations de ce symbole. En effet, il n’existe pas de représentations de la croix celtique, c’est-à-dire avec les branches dépassant le cercle, avant les croix irlandaises. Les symboles antiques sont des roues solaires qui apparaissent dès le néolithique (6000 av. J.-C.). Son symbolisme était alors indiscutablement solaire.

Dans la symbolique chrétienne, la croix cerclée est une représentation du Signaculum Domini (c’est-à-dire les cinq plaies du Christ en croix). Par extension, c’est aussi une image du coeur qui est d’un symbolisme plus fort que celui du soleil ou du pôle car le coeur ne se contente pas de recevoir, mais donne la vie dans un échange constant (les prières des hommes et les grâces de Dieu). Le symbole est répandu dans l’Eglise catholique aussi bien dans les sculptures que sur les vêtements liturgiques ou dans le culte privé (cimetière). On le retrouve également autour de la mer Baltique et en Russie.

Le symbole a été repris par des organisations politiques à la suite de l’usage qu’en a fait le père Doncoeur (1880-1961). Ancien combattant, orateur de la Fédération nationale catholique du général de Castelnau, et fondateur des routiers, il utilisait la croix celtique comme emblème personnel. Elle est reprise par les mouvements scouts puis par les Equipes nationales sous le régime du maréchal Pétain. C’est précisément cette représentation que réemploie Pierre Sidos quand il crée le mouvement politique Jeune Nation pour s’opposer au général de Gaulle et à sa croix de Lorraine. La guerre d’Algérie voit le symbole récupéré par d’autres mouvements nationalistes. L’usage politique de la croix celtique va alors se généraliser. Ce symbole a aussi été utilisé dans d’autres traditions avec des significations différentes. On le retrouve chez les Indiens des plaines d’Amérique. Il était très couramment utilisé et servait à orienter l’espace avant chaque cérémonie. La signification de la croix celte, telle qu’elle est donnée par les groupes néo-druidiques, ne repose sur aucune base historique. Elle est, selon toute évidence, une construction du XVIIIe siècle.

96 p.

Vous êtes libre de publier autant de commentaires que vous voudrez à propos de ce que vous voudrez, anonymement ou pas selon votre choix. Vous pouvez nous demander de retirer des informations que vous auriez publiées par erreur. Si c'est la première fois que vous écrivez un commentaire, il sera soumis à une approbation préalable. Si votre commentaire contient plus de deux liens, il sera soumis à une approbation préalable. La propagande hostile à ce site ou à la défense de la Race blanche ainsi que le pollupostage sont censurés.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s